Lonsdale Design

Bilan Carbone - 

2021

Le Bilan Carbone d’une entreprise mesure toutes les émissions de gaz à effet de serre liées à son activité sur une année, regroupées par catégorie. Cet outil permet de mesurer l’impact d’une entreprise sur le climat, et d’en comprendre les causes. C’est une étape indispensable pour réduire efficacement ses émissions.

En savoir plus →

C'est l'équivalent de...

27600 m²
de forêt mature française
422
aller-retours Paris / New-York en avion
200
tours du monde en voiture diesel
169 personnes
leurs émissions sur une année

Intensité carbone

Les indicateurs d’intensité carbone permettent de rendre le Bilan Carbone comparable à un secteur d’activité ou à d’autres entreprises. Ils sont calculés en rapportant le total des émissions de gaz à effet de serre de l’entreprise à un autre indicateur chiffré reflétant la taille de l’entreprise, ici son chiffre d’affaires et son nombre d’employés.

En savoir plus →

54
kgCO2e / k€ C.A.
2.3
tCO2e / employé

En savoir plus

Le changement climatique est le plus grand défi du siècle. Limiter le changement climatique, c’est limiter les risques de panne du système alimentaire et de santé, les risques de diminution des standards d’hygiène et donc de contamination par un quelconque virus ou bactérie. On réduit aussi les risques d’inondations, feux de forêt, sécheresse, canicules, etc. Chaque entreprise a un rôle important à jouer dans la transition écologique et peut agir à son échelle pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Lire notre article complet sur le sujet pour en savoir plus


Mettre en place une démarche bas-carbone d’entreprise permet à l’entreprise de faire sa part pour le climat, mais présente aussi d’autres avantages : suivre la réglementation, préserver sa compétitivité, renforcer sa marque employeur, répondre aux demandes environnementales de ses clients...

Les autres bonnes raisons de sauter le pas sont nombreuses !

Lire notre article complet sur le sujet pour en savoir plus

Le Bilan Carbone® est une méthodologie qui permet de mesurer toutes les émissions de gaz à effet de serre dont dépend l’activité d’une entreprise : celles dont l’entreprise est directement à l’origine (en utilisant du pétrole ou du gaz par exemple), mais aussi celles générées par toute sa chaîne de valeur : clients, fournisseurs, fournisseurs de ses fournisseurs, etc.

Cette méthodologie est développée par le gouvernement français via l’ADEME, l’agence de la transition énergétique.

Lire notre article complet sur le sujet pour en savoir plus

Calculer un Bilan Carbone demande de convertir l’activité de l’entreprise sur une année en une quantité de gaz à effet de serre émis.

L’ensemble de l’activité de l’entreprise est étudiée, segmentée en catégories d’émissions : bureaux, déplacements, numérique, achats, production, etc.

Pour chaque catégorie l’entreprise fournit les données d’activité permettant de réaliser les calculs, par exemple : consommation électrique des locaux, ramettes de papier utilisées, ordinateurs et équipements numériques achetés, kilomètres parcourus par les véhicules de fonction, composition du parc machine, quantité et type de matières premières utilisées, etc.

La liste complète dépend de l’activité de l’entreprise.

Ces données sont ensuite converties en CO2 par Sami, en utilisant des facteurs d’émission : si l’entreprise a consommé 10 ramettes de papier sur l’année (donnée d’activité) et qu’une ramette représente 34kg de CO2 (facteur d’émission) alors les émissions de CO2 liées au papier sera de 10x34 = 340 kg CO2e sur l’année.

Tous ces résultats sont ensuite additionnés pour arriver au Bilan Carbone total.

Lire notre article complet sur le sujet pour en savoir plus

Faire un Bilan Carbone permet de mesurer et de comprendre l’impact de l’entreprise sur le climat.

Les résultats sont utilisés pour identifier les plus grandes sources d’émissions de gaz à effet de serre et réfléchir à la façon de réduire ces émissions.

Ils servent également à prioriser le travail pour commencer à s’attaquer aux sources d’émissions les plus importantes.

Le Bilan Carbone sert également à suivre l’empreinte carbone de l’entreprise année après année pour suivre les réductions d’émissions permises par les actions mises en place et identifier les prochaines pistes d’amélioration.

Il existe différents gaz à effet de serre, dont les émissions contribuent au changement climatique : dioxyde de carbone (CO2), le plus connu, mais aussi le méthane, le protoxyde d'azote et certains autres.

Le pouvoir réchauffant de ces gaz diffère selon leur composition chimique, le méthane contribue ainsi 30 fois plus au réchauffement de l’atmosphère que le dioxyde de carbone à quantité équivalente.

La tCO2e (tonne équivalent CO2) permet de comptabiliser les effets de tous ces gaz à travers une seule unité.

On peut ainsi avoir une unité standard et lisible qui prend en compte les effets de réchauffement plus ou moins important de tous les gaz à effet de serre existant.

Lire notre article complet sur le sujet pour en savoir plus

Comparer les Bilans Carbone total de deux entreprises n’est pas possible, car les quantités d’émissions dépendent de la taille, de la localisation ou encore de l’activité de l’entreprise.

Pour rendre la comparaison possible, et permettre aux entreprises de se situer par rapport à d’autres ou par rapport aux moyennes de leur secteur, on utilise les ratios d’intensité carbone.

Les émissions totales de CO2e de l’entreprise sont rapportées à un autre indicateur qui tient compte de la taille de l’entreprise : ici le nombre de salariés et le chiffre d’affaires.

Ces ratios, exprimés en CO2e par € de chiffre d’affaires ou par employé, sont comparables d’une entreprise à une autre.

Une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre est une feuille de route établie par l’entreprise pour se fixer des objectifs de réduction de ses émissions à long terme.

Les objectifs définis et les indicateurs utilisés (total du Bilan Carbone ou intensité carbone) pour suivre ces objectifs diffèrent selon les entreprises et les secteurs d’activité, mais ont tous un but commun : atteindre la neutralité carbone mondiale.

La trajectoire définie par l’entreprise indique les réductions annuelles d’émissions nécessaires à l’atteinte de l’objectif, l’entreprise peut alors identifier chaque année les actions à mettre en place pour tenir l’objectif de réduction.

Des standards internationaux donnent le cadre pour définir ces trajectoires.